Les formateurs

 

 

 

 

Véronique Juan

Fondatrice de MosaïSchool

Diplômée de l’École de mosaïstes de Spilimbergo, 2006

Formatrice en mosaïque depuis 2014

Créatrice de  MosaïSoft et du matériau la litovi

Prix  "Faire" de la TPE  du Languedoc Roussillon 2016 

Prix ArtinovArt's "tradition et passion" de la Chambre des métiers de l'Héraut 2017

La démarche pédagogique

Mon approche (et la philosophie de l’école) n’est pas de canaliser les mosaïstes vers un style, celui du formateur en particulier. Je n’ai pas non plus de jugement de valeur dans l’accompagnement. Cela signifie que je cherche à amener la personne vers l’autonomie et  une recherche artistique qui amènent à se poser les questions suivantes : quelle est mon intention ? Mon rendu est-il habile ou maladroit pour exprimer cette intention ? Je souhaite partager la joie de créer en mosaïque et favoriser les meilleures conditions pour l’acquisition des règles de cet art plastique. En transmettant ce savoir-faire, ainsi, tel un pianiste qui maîtrise ses gammes et ses accords, l'élan créatif peut s’épanouir naturellement. 

MosaïSchool est né de mon besoin de transmission selon des modalités pédagogiques proches des nécessités des praticiens des métiers d’art, issus majoritairement de la reconversion professionnelle. 

 

La démarche artistique

Personnellement, en tant qu’artiste auteure, j’explore une expression artistique autour des jeux de lumière, métaphore pour révéler par le sensible la dimension spirituelle. J’aime les jeux de matière et de couleurs pour exprimer mon univers intérieur. 

Emilie Baudrais

Créatrice de l’atelier Babylon Mosaic 

Diplômée de l’École de mosaïque de Spilimbergo en 2010

Licence en Arts Plastiques en 2006

Formatrice en mosaïque depuis 2011

Depuis 2017 elle est l’organisatrice des stages collectifs « Plassac, village de Mosaïques » qui donnent lieu à un parcours de mosaïques contemporaines à ciel ouvert dans les rues du village.

Prix, concours : Grand prix Pèlerin du Patrimoine en 2106, Premiers prix du concours international de mosaïque à Nazzano « l’Arte del Mosaico » en 2012 et en 2019

La démarche pédagogique

J’aime transmettre à mes élèves les outils nécessaires au développement de leur autonomie créative, mais surtout les moyens d’apporter de l’harmonie et du sens dans leurs compositions.

Je pense qu’enseigner des bases techniques solides soit dans un premier temps pour l’élève, la meilleure façon de prendre confiance en soi.

Cependant, je trouve primordial d’apporter un enseignement adapté à chaque rythme et projet d’apprentissage grâce à un accompagnement plus personnalisé afin d’ouvrir la voie à l’expression unique de chacun. 

Ainsi je tente de sensibiliser beaucoup à la plasticité des formes, couleurs, rythmes et matières, à ce qu’elles évoquent et provoquent sur nous, à les intégrer comme un langage, comme une base de communication artistique.

J’éprouve beaucoup de satisfaction lorsque mes élèves finissent par développer leur propre style et sensibilité et se sentent le courage d’affronter des projets ambitieux.

 

La démarche artistique

Ma spécialité se résume dans l’expérience sensible que l’on peut créer avec tous les types de matériaux dans un souci constant de rompre avec la rigidité connue des mosaïques. Donner vie à l’œuvre et harmoniser les différents matériaux entre eux, avec délicatesse et fluidité, en m’inspirant des formes et forces de la nature, caractérise ma façon d’aborder la mosaïque contemporaine. La magie universelle contenue dans les savants mélanges de couleurs et la révélation de la beauté des textures par la lumière continuent à me fasciner. C’est ce que je tente de transmettre au quotidien.

Carole Boubli

Atelier Carole Boubli

Diplômée de l’École des mosaïstes de Spilimbergo en 2008 et des Beaux Arts de Ravenne en 2009 (Master mosaïque expérimentale)  

Formatrice en mosaïque depuis 2010

Prix des Rencontre internationales de Chartres en 2008

Trophées de l’entreprenariat au Féminin, Catégorie Culture en 2014

La démarche pédagogique

J’aime transmettre les bons gestes, les termes précis et la technicité de la mosaïque afin de pouvoir guider ensuite sur des terrains plus créatifs et artistiques. J’accompagne les personnes dans leur propre projet. Il n'existe pas, selon moi, une vérité mais plusieurs car elle est propre à chacun. Je tente donc d’adapter mon enseignement. J'aime comprendre l'univers du stagiaire et l’accompagner en faisant en sorte qu’il s'approprie les enseignements. Je tente d'observer, puis de guider et de suggérer. Lorsque j'enseigne la mosaïque, je souhaite faire découvrir la complexité et l‘amplitude de cette technique. Je suis satisfaite lorsqu’un stagiaire en prend conscience et repart les idées pleins la tête, afin de créer de nouveaux projets et enrichir encore le monde de la mosaïque actuel.

 

La démarche artistique

Lorsque je crée, j’ai un fil conducteur en tête, puis je réalise ma création en laissant beaucoup de place à l’intuition que j’appelle aussi « mosaïque automatique ». Ce sont également les matières qui me guident: leurs angles, leurs couleurs, leur histoire. Je définis la mosaïque comme une juxtaposition de matières, cela inclut donc beaucoup de possibilités. J’utilise tous types de matières, et particulièrement les pierres, les galets, les ors, les blocs de pâtes de verres, les pares brises, le cuivre.  

Marie Laure Besson

Co-fondatrice de l’Atelier EMAAA, Entreprise de Mosaïque Artistique Appliquée à l’Architecture

 

Diplômée de l’École de mosaïstes de Spilimbergo, 2003

Meilleur Ouvrier de France en mosaïque d’art 

Formatrice en mosaïque depuis 2008

Membre du collectif Mosaïzm

La démarche

Comme l’univers, la mosaïque est en perpétuelle expansion, impossible d’en faire le tour. Elle a un passé, un présent et un avenir. Mon rôle dans cette histoire est peut-être, à ma modeste échelle, d’accompagner les premiers pas de ceux qui en entreprennent l’exploration. Exercer l’oeil à regarder plus loin, ailleurs, repousser les limites des horizons connus et transmettre les grands principes pour accompagner chacun à la création de sa propre planète. 

 

Ce qui importe avant tout c’est le plaisir de faire, il n’y a pas de mauvais élève ou de pratiques « condamnables ». Redonner confiance, autoriser, inciter pour dénouer les blocages, donner le petit coup de pouce, faire une remarque ou montrer un geste qui va permettre la bascule ou la détente. Pour moi apprendre c’est avant tout dépasser ses limites, acquérir cette confiance est donc essentiel. 

Chercher à maîtriser la coupe ou la mise en œuvre m’intéresse assez peu, personnellement je suis plus attachée à l’acquisition de mécanismes d’analyse qui permettent la libération du geste.  L’essentiel pour moi étant de s’affranchir de la technique pour une plus grande expressivité, par la couleur, la composition, le rythme. 

 

Instinctivement, notre approche de la mosaïque est reliée à des préférences de couleurs, une attirance pour certaines matières. Tout en respectant les penchants respectifs, j’aime susciter le changement et proposer une évolution des habitudes. Je suis là pour mettre sous les yeux l’incongru, le nouveau, ce que la personne n’aurait pas pensé aller chercher. 

Le travail en groupe est particulièrement stimulant, la multiplicité des personnalités et donc des sensibilités oblige à une modulation des explications, un exercice riche et stimulant pour tout le monde. C’est aussi un moment de partage, de curiosité, j’incite beaucoup à aller voir ce que font les autres, prendre de la distance et voir autre chose donne la respiration nécessaire à la progression. 

Les stages sont des laboratoires, des moments intenses de tâtonnement, de recherche et de progression collective. Je suis satisfaite si de cette immersion, les participants ressortent avec la stimulation et l’excitation de continuer à faire. 

 

Mélaine Lanoë

Co-fondatrice de l’Atelier EMAAA, Entreprise de Mosaïque Artistique Appliquée à l’Architecture

Diplômée de l’Ecole de mosaïstes de Spilimbergo, 2004

Formatrice en mosaïque depuis 2009

Meilleur Ouvrier de France en mosaïque d’art, 2015

Membre du collectif Mosaïzm et du laboratoire de recherche MueMosa

La démarche pédagogique

Si je devais résumer en quelques mots ce que j’aime transmettre, je dirais qu’en mosaïque tout est possible! Il faut faire des choix en étant conscient des effets esthétiques qu’ils entraînent: si je sélectionne tel ou tel matériau, j’obtiendrai tel effet, si je décide de faire telle ou telle texture, ça me procurera telle ou telle sensation. 

Mon rôle est d’accompagner ces prises de décisions, par le dessin préparatoire, le nuancier, les échantillons, l’observation et la critique constructive du travail d’autres mosaïstes. Mais aussi apprendre à regarder la vie à travers le prisme de la mosaïque, contempler ce qui nous entoure différemment, observer les détails, les couleurs... 

J’aime ouvrir des portes, faire sortir les stagiaires de leur zone de confort pour qu’ils découvrent eux-mêmes leur propre chemin. Et entendre à la fin «j’ai hâte d’expérimenter». 

 

La démarche artistique

Plutôt abstraites, mes créations en mosaïque reflètent l’attention particulière que je porte à la matière, avec une prédilection pour les matériaux naturels: pierres diverses, galets, terres cuites. Plusieurs niveaux de lecture se juxtaposent: de loin une harmonie de teintes, puis une fragmentation calculée, et enfin l'esthétique naturelle des matériaux.

La matière brute a sa beauté intrinsèque il suffit de lui redonner un nouveau souffle.

 

Véronique Juan - fondatrice et formatrice de MosaïSchool

Francesco Folla

Diplômé de l’École de mosaïstes de Spilimbergo, 2008

La démarche pédagogique

J'aime la virtuosité artistique dans toutes ses expressions, la capacité de l'homme à atteindre des objectifs ambitieux. La mosaïque est le médium que j’ai choisi pour exprimer une esthétique à travers un savoir faire manuel. J'aime l’idée de pouvoir transmettre tout ce qui concerne les aspects techniques de cet art.

Je suis satisfait de mon travail de formateur quand l’élève maîtrise les solutions esthétiques et fonctionnelles, et les applique dans l’interprétation de son sujet.

 

La démarche artistique

J'aime créer depuis mon enfance, j'ai perfectionné le dessin, la peinture au lycée artistique en Italie, et j'ai finalisé mes études à l'Ecole de Mosaïstes à Spilimbergo.

Depuis je me suis dédié à la mosaïque artistique, mais surtout à l'application sur chantier :

décoration architecturale, restaurations, sols en terrazzo.

 

Créateur de l'atelier Mosaicozette

Diplômé de l’École de mosaïstes de Spilimbergo, 2008

Formateur en mosaïque depuis 2009

La démarche pédagogique

La découverte des différentes modalités d'expression de la mosaïque est passionnant à plus d'un titre. Il permet d'amener l'élève à s'intéresser au cheminement qui a mené les mosaïstes, au cours de l'histoire, à créer tel ou tel style de mosaïque. C'est aussi ce cheminement qu'il s'agit d'essayer non seulement de décrire, mais aussi de faire ressentir. Cette approche vise à permettre à chacun de pouvoir se positionner par rapport à l'existant et développer une créativité propre.

Cette créativité pourra s'appliquer aux éléments qui caractérisent la mosaïque dans la lecture sensorielle que l'on peut en avoir : juxtaposition, rythme, andamento, composition de la couleur. Tout cela faisant corps avec un matériau fragmenté, qui permet une lecture rapprochée mais aussi à distance une lecture plus globale des œuvres créées. Si cet aspect des spécificités de la mosaïque en tant que medium constitue en lui-même un large champ de recherche, l'exploration des significations portées par ce medium et son usage porte également à de nombreuses réflexions.